Menu

Agence immobilière à Bormes les Mimosas : trucs ou astuces pour mieux acheter son bien immobilier

trucs ou astuces pour mieux acheter son bien immobilier

trucs ou astuces pour mieux acheter son bien immobilier
Retour

1/ Préparez votre achat

Un achat réussi est un achat préparé. Un achat immobilier consiste en de nombreuses étapes. Il faut du temps et mieux vaut être prêt au moment de prendre votre décision pour ne pas voir partir le bien qui vous intéresse dans les mains d’un autre acquéreur. D’autre part chaque étape peut être une source d’économie substantielle. Vous pouvez gagner et perdre sur tous les tableaux : prix du bien, frais, travaux, financement.

2/ Pensez à long terme

Vous achetez un bien pour maintenant mais aussi pour l’avenir. Un bien prend toujours de la valeur à long terme mais revendre occasionne des frais. Alors achetez aujourd’hui votre bien de demain. Pensez à votre future situation de famille et à ce que vous souhaitez pour l’avenir. Sachez encore que les français revendent en moyenne leurs biens au bout d’une durée de 7 à 9 ans. Prendre un crédit sur 25 ans pour financer votre habitation, ne vous oblige pas nécessairement à y passer le prochain quart de siècle.

3/ Consultez les professionnels

Ne vous lancez pas naïvement dans une opération immobilière, consultez notamment les agents immobiliers qui connaissent le marché et la réglementation. Leur rôle est de vendre mais aussi de défendre et de guider les acquéreurs leurs démarches. La profession d’agent immobilier (Michel Deckers par exemple) est une profession règlementée.

4/ Recherchez avec méthode

La part la plus difficile de votre opération est la recherche du bien qui vous convient. Il vous faudra prendre des rendez-vous et y consacrer du temps. Alors mieux votre besoin sera défini mieux vous ciblerez les biens que vous allez visiter. Vous épargnerez votre temps, celui de votre agent immobilier (Michel Deckers par exemple) et celui du propriétaire. Définissez ce que vous voulez et surtout n’hésitez pas à exprimer ce que vous ne voulez pas.

5/ Soyez vigilant lors de la visite

Lors de la visite d’un logement soyez attentif à tous les détails et ne vous arrêtez pas aux apparences. Un logement vétuste peut très bien devenir très agréable à habiter après des travaux. Prenez soin de visiter toutes les pièces, d’ouvrir toutes les fenêtres, les placards et de vérifier l’état des sanitaires et du chauffage. Interrogez si vous le pouvez les autres occupants de l’immeuble. N’omettez pas non plus les dépendances, les caves et les parkings.

6/ Envisagez des travaux de rénovation

Vous ferez peut-être une économie substantielle en achetant un bien à rénover. Le coût des travaux peut s’avérer inférieur à la différence de prix entre le même logement déjà réhabilité. Les travaux vous permettent en outre de faire le choix de matériaux qui vous plaisent et de la distribution des pièces. Beaucoup de travaux entrent dans le cadre du crédit d’impôt – une source d’économie que vous ne devez pas négliger.

7/ Soignez votre plan de financement

Le financement est une étape très importante d’un projet d’acquisition. De nombreuses banques et établissements financiers proposent des produits différents. Cherchez le partenaire qui vous accompagnera dans votre projet en vous offrant les meilleurs taux et les meilleurs services. Et surtout comparez les offres afin d’être prêt et réactif au moment opportun.

8/ Faites une offre d’achat pertinente
L’offre d’achat est une des opérations délicates de l’acquisition. C’est l’étape au cours de laquelle vous faites une proposition d’achat au vendeur. Faites une offre raisonnable qui s’appuie sur des critères objectifs comme le prix du marché et la qualité du bien. Si vous avez bien préparez votre étude que votre offre est pertinente, il n’y a pas de raison pour que le propriétaire la refuse.

9/ Choisissez un bon notaire
Votre notaire vous assistera lors de la signature du contrat de vente. Il peut aussi vous conseiller avant la vente. Les notaires connaissent très bien le marché et la réglementation, n’hésitez pas à les interroger en cas de doute avant d’entamer une démarche.

10/ Soyez confiant
Le marché de l’immobilier est un marché complexe et tendu mais vous n’êtes pas le seul à chercher et si vous êtes réaliste vos efforts seront récompensés. Votre rêve de devenir propriétaire peut se transformer en réalité et si vous avez pris le temps de bien préparer votre projet, vous deviendrez propriétaire d’un bien tout en ayant réalisé un investissement.

 

autre conseil:
s
oyez pratique en choisissant une propriété. Une ferme isolée peut être parfaite pour échapper au bruit de la ville, mais si vous avez besoin d'une assistance médicale, ou si vous souhaitez que vos voisins s'occupent de votre propriété quand vous êtes parti, vous devriez penser à acheter un bien plus proche d'un village. Essayez d'y passer du temps pour connaître votre localité préférée - si vous trouvez votre endroit rêveur pendant l'hiver, il peut être envahi par des hordes de touristes en été; et ce qui pourrait sembler idyllique en été pourrait être cauchemardesque à cause des rafales de vent en hiver. Il y a plusieurs manières de dénicher la maison idéale. Vous pouvez simplement vous promener dans la région de votre choix, à la recherche des panneaux "à vendre" et regarder dans les vitrines des agences immobilières et des notaires, mais cela prend beaucoup du temps (c'est bien si vous combinez avec des vacances sur place) mais c'est plus difficile d'organiser ces visites si vous avez un emploi du temps chargé.

Une bonne manière de commencer vos recherches est de consulter les magazines et les sites Web spécialisés ainsi que de prendre part au nombre de plus en plus important de salons/foires. Vous devriez également considérer un "homefinder" basé en France ou en Belgique, ils peuvent vous présenter une liste restreinte des propriétés sur base de critères que vous avez préalablement définis.

Que vous choisissiez ou non un intermédiaire, à un certain point vous devrez organiser un voyage en France pour arranger les visites de vos propriétés. Renseignez-vous autant que vous pouvez sur ces propriétés avant que vous ne vous rendiez sur place. En demandantle plus de détails possibles et les photos, vous évitez de devoir faire le déplacement pour rien.

Les possibilités de défiscalisation via l'acquisition de biens neufs

Les étrangers se déplaçant en France ou recherchant une maison de vacances sont souvent soucieux de trouver une maison de charme et d'époque, mais construire une maison au bon endroit peut s'avérer être une alternative plus pratique. Le foncier en France est généralement plus cher qu'en Belgique, surtout dans les endroits prisés comme la Côte d'Azur. Les nouvelles maisons peuvent fournir plus de confort et sont généralement situées plus près des écoles et des lieux de travail.

Un bien nouvellement construit est souvent plus facile à entretenir qu'un bien ancien mais le neuf est en moyenne 20% plus cher que l'ancien. Il faut aussi ajouter la TVA (19,6% sur la valeur d'achat) si le bien acheté a moins de cinq ans. Le neuf peut représenter cependant un bon investissement si le candidat acquéreur opte pour une des formules de défiscalisation qui existe en France. En particulier, le statut de loueur meublé - professionnel (LMP) ou non (LMNP) - permet à l'acquéreur de:

  • · récupérer immédiatement la TVA (20%) sur le montant total de son acquisition.
  • · déduire fiscalement les charges liées à l'investissement (environ 18%) l'année de l'acquisition.
  • · déduire fiscalement les intérêts hypothécaires et autres charges.
  • · amortir son bien.
  • · bénéficier de droits de succession réduits.

Si le revenu locatif annuel généré par le bien est supérieur à 23.000€, vous bénéficiez aussi d'une exonération d'impôt sur la plus-value immobilière en cas de revente après 5 ans.

Dans une conjoncture où l'immobilier résidentiel est considéré, par beaucoup d'intervenants, comme évoluant à des niveaux de prix plutôt élevés voire très élevés, l'investissement en tant que loueur meublé (LMP ou LMNP) peut s'avérer être très pertinent si l'on cherche à minimiser le risque d'un investissement immobilier pur.

En effet, un tel investissement permet de bénéficier de l'effet de levier du crédit et d'être exposé à l'évolution de l'immobilier sans subir, dans son intégralité, un éventuel retournement du marché dans la mesure où le rendement servi par l'exploitant (loyer perçu dans le cadre d'un bail commercial) servira de parachute à la baisse, un peu, comme peut l'être le coupon d'une obligation convertible ou le dividende de certaines actions.

 


Visualisez les photos de Bormes-les-Mimosas et du Lavandou sous le soleil de juin.


Nous contacter

Partagez cette annonce

Facebook Twitter Google+