Menu

Agence immobilière à Bormes les Mimosas : La Belgique aimée par les fortunés Français

La Belgique aimée par les fortunés Français

Retour

Les français fortunés aiment la Belgique

 

A instar de son économie, le marché immobilier en Belgique est en bonne santé. Contrairement à l’Irlande ou à l’Espagne, la Belgique n’a pas connu de bulle immobilière.

Cette stabilité belge plait aux français et en particulier à ceux qui disposent d’un patrimoine important. Depuis plusieurs années la Belgique est la destination privilégiée de nombreux français soumis à l’ISF et le pays se place aujourd’hui devant la Suisse ou le Royaume-Uni. En moyenne, la Belgique accueille plus de 8.000 expatriés fiscaux français domiciliés principalement à Bruxelles ou les alentours.

Marché immobilier Belgique, expatriés français

Si la stabilité du marché immobilier belge est un argument pour les expatriés français, l’attrait de la Belgique s’explique par différentes raisons.

Fiscalement, la Belgique offre des avantages notables. Alors que le taux d’imposition est de 30% en France, il n’y a en Belgique ni impôt sur la fortune ni taxation sur les plus-values boursières ou immobilières

Financièrement, le marché de l’immobilier belge est de beaucoup moins cher à Paris où le mètre carré atteint aujourd’hui 7.000€/m²

La Belgique offre enfin un cadre de vie agréable. Pays francophone situé à une heure et demie de Paris en Thalys, la vie y est moins stressante et les belges sont à la fois chaleureux et accueillants

 

 

 

La stabilité du marché immobilier belge

 

Immobilier Belgique : impact limité de la crise

L’impact de la crise sur le marché immobilier en Belgique semble plutôt limité, à en juger par le renouement des prix et du volume des transactions immobilières en hausse depuis le début d’année et ce après avoir connu une petite frayeur durant le dernier trimestre 2008. De plus, selon les conclusions de l’enquête menée par les Echos sur l’évolution du marché hypothécaire en Belgique, un effondrement du marché belge n’est pas à craindre. Cette relative stabilité du marché immobilier belge a de quoi rassurer les investisseurs, d’autant plus que le pays reste l’un des moins chers d’Europe.

Immobilier Belgique : prix des maisons

Les prix de l’immobilier des maisons en Belgique, entre janvier et mars 2009, ont connu une évolution à la hausse dans toutes les provinces de la Flandre (sauf en Flandre occidentale) ainsi qu’à Brabant wallon et à Liège, deux des 5 provinces de Wallonie.

Prix moyens des maisons par province et à Bruxelles (mars 2009) :

Bruxelles : 1.975 €/m²

Flandre occidentale : 1.425 €/m²

Flandre orientale : 1.352 €/m²

Anvers : 1.607 €/m²

Brabant Flamand : 1.718 €/m²

Limbourg : 1.341 €/m²

Hainaut : 1.000 €/m²

Brabant Wallon : 1.864 €/m²

Liège : 1.184 €/m²

Namur : 1.282 €/m²

Luxembourg : 1.083 €/m²

Immobilier Belgique : prix des appartements

Les prix de l’immobilier des appartements dans les 3 grandes villes belges d’Anvers, de Liège et de Charleroi ont connu une hausse de janvier à mars 2009. Décrue par contre à Gand et Bruxelles.

Prix moyens des appartements pour ces 5 grandes villes belges (mars 2009) :

Bruxelles : 2.167 €/m²

Gand : 2.060 €/m²

Anvers : 1.851 €/m²

Liège : 1.393 €/m²

Charleroi : 1.632 €/m²

Nous contacter

Partagez cette annonce

Facebook Twitter Google+